15 novembre 2013. Par Jonathan

Surveiller et ajuster son portefeuille

La derniere étape de notre processus consiste à surveiller l’évolution de votre portefeuille. Et là encore vous serez mis à contribution. Car il ne s’agit pas seulement de s’assoeir et regarder. Plusieurs évenements pourraient vous amener à faire des modifications plus ou moins importantes.

Rebalancer votre portefeuille de manière opportunistique

Cette étape sera obligatoire pour tout investisseur discipliné. Rebalancer signifie remettre en ligne avec votre plan d’origine les poids des différentes classes dactifs dans votre portefeuille. Pourquoi ont’elles bougé ? Tout simplement car leur valeur a évolué avec le temps, changeant de facto leur poids dans votre allocation. Prenons l’exemple d un portefeuille comprenant 5000 EUR d actions et 5000 EUR d’obligations. Imaginons maintenant qu au bout de 2 ans, les actions ont grimpé de 20% alors que les obligations n’ont pas bougé de valeur. Votre portefeuille vaudra alors 11.000 EUR mais comprendra maintenant 6000 EUR d actions contre 5000 EUR d’obligations. Afin de maintenir la repartition d’origine (50/50), il conviendra de vendre 500 EUR d actions et d acheter 500 EUR d obligations pour porter leur valeur a 5500 EUR respectivement.

Pourquoi vendre ce qui performe bien et racheter ce qui va moins bien ? Et bien principalement car les performances des actifs financiers est souvent cyclique. « Vendez ce qui est cher et achetez ce qui ne l’est pas » est un vieil adage en finance. Mais c’est évidemment plus facile à dire qu’à faire. Les tendances peuvent perdurer quelques années et certaines opportunités n’apparaissent parfois que pendant quelques jours…. Quelle stratégie adopter dès lors ? Il n’ y a pas de recette miracle et ce sera à vous de décider quele est votre seuil de tolérance. Une bonne stratégie est de vous fixer un seuil de déviation et de rebalancer automatiquement quand vous atteigniez ce seuil. Pour reprendre notre exemple , si vous décidez de rebalancer à chaque fois que que votre proportion d’actions atteint 65% , cela signifera que les actions auront surperformé les obligations d’au moins 30% ! ce qui n est surement pas négligeable. A l’invesrse n’oubliez pas de rachter des actions si celles etaient amenées a fortement sous-performer. La peur et l’avarie sont très mauvaises conseillères dans le domaine de la finance. Soyez patients et opportunistes ! Vous risquez d’être agréablement surpris par vos résulats.

D’autres facteurs peuvent également venir influencer votre fréquence de rebalancement. Les coûts de transaction en sont un. Les potentielles conséquences fiscales d’une vente en sont une autre.

Que faire si un de mes investissements est un désastre ?

C’est un risque auquel vous vous exposez en particulier si vous avez décidé d’intégrer des actions individuelles dans votre portefeuille. S’il s’agit d’ un indice boursier très diversifié, la patience sera probablemenz de mise. Par contre, dans le cas des entreprises, un évenement imprévu, l’émergence d’une technologie concurrrente etc. peuvent être des facteurs impactant de manière permanente la rentabilité de la société. Vous devrez alors faire vos devoirs, revoir la stratégie de la soiété et décider si au prix de cours actuel, les chances de rémission , à un horizon d’une ou plusieurs années, sont suffisament élevées. Dans le cas contraire, il pourra être souhaitable de vendre cette position et de sélectionner un autre investissemnt avec des perspectives de gains supérieurs.

Vos objectifs évolueront, votre allocation aussi !

Au cours de votre vie, vos objectifs personnels et situation financière évolueront et il sera probalement utile daligner vos objectifs financiers avec cette nouvelle réalité. N’oubliez pas de modifier également votre allocation d’actifs. Le procédé sera alors semblable à un rebalencement classique de portefeuille. Essayez dès lors d’être opportunistes, vous n’êtes pas à quelques mois pres. Et dans le doute, effectuez les changements de manière graduelle !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *