27 mai 2017. Par Jonathan

Les français et l’épargne

Les Français sont plutôt pessimistes en ce qui concerne leur retraite. Ils sont 71 % à estimer qu’ils ne disposeront pas d’assez d’argent à cette période, pourtant, ils refusent de travailler jusqu’à 65 ans. La moitié des retraités actuels déplorent de ne pas toucher assez d’argent.

Niveau de retraite jugé insuffisant !

Les Français, qui ne sont pas encore à la retraite, sont tout aussi inquiets à ce sujet puisqu’ils sont 79 %  à craindre que leur rémunération à la retraite ne soit pas suffisante pour vivre décemment.
Bien évidemment, plus les revenus mensuels et le patrimoine financier du ménage sont conséquents, moins les Français pensent que leur rémunération de retraité sera insuffisante.
Par contre, les Français les plus fortunées (possédant un patrimoine financier d’au moins 50 000 € et de 4000 € minimum de revenus) aux Français les moins riches (sans patrimoine et disposant d’un revenu mensuel inférieur à 1200 €) : tous jugent leur niveau de retraite plutôt médiocre.
Seulement 12 %  des plus aisés pensent que leur niveau de retraite sera convenable.

Epargne des Français les plus aisés

Pourtant, malgré cet état de fait, investir son argent pour augmenter sa retraite n’est pas une priorité pour 46 % des Français.
Parmi ceux qui économisent dans ce but : 60 % le font occasionnellement et 40 % de façon plus régulière.
Les Français les plus aisés sont ceux qui prennent les décisions les meilleures concernant leur épargne.
Plus les ménages ont un patrimoine financier et des revenus importants et plus ils épargnent dans l’optique de leur retraite. L’inverse est vrai également puisque seulement 37 % des personnes les moins aisées épargnent pour leur retraite.
Par contre, 59 % des foyers français disposant d’au moins 4000 € de revenus par mois placent de l’argent. Ce taux s’élève à 70 % pour les personnes qui jouissent d’un patrimoine financier d’au moins 50 000 €.

Il faut savoir que le trading en ligne via des brokers comme eToro ou Ness FX reste une excellente manière de compléter son épargne en vue de sa retraite. Les riches et les plus fortunés l’ont bien compris, la classe moyenne elle commence enfin à tenter l’aventure pour s’offrir des déboucher financière que n’offrent malheureusement plus les seuls livrets bancaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *