29 juin 2017. Par Jonathan

Profiter du récent repli pour acheter des valeurs de technologie

L’indice Nasdaq Composite a perdu 2,3% en deux séances, les 9 et 12 juin. Certains y ont vu une baisse probable des valeurs de technologies après une croissance exceptionnelle et soutenue. En effet le Nasdaq Composite a plus que doublé en cinq ans atteignant un sommet historique le 9 juin à 6.341,7 points. Le poids boursier des Gafam équivaut à celui du CAC40 (France) et du DAX (Allemagne). Son niveau dépasse même de 26% le sommet de la fameuse bulle Internet de mars 2000.

En fait celles qu’on appelle les « Gafam » soit Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft représentent plus d’un tiers de la capitalisation boursière de l’indice Nasdaq. Elles totalisent une valeur incroyable proche de 3.000 milliards de dollars. Elles sont donc des valeurs idéales pour jouer en bourse.

Les valorisations dans la tech sont jugées attrayantes

Les « Gafam » affichent des valorisations boursières entre trois et six fois plus que les chiffres attendus cette année après qu’en l’an 2000 l’indice Nasdaq ait été divisé par cinq en seulement trois ans. Les professionnels comme le broker nessfx incitent cependant à privilégier l’acquisition des valeurs de technologie. La part de la technologie américaine dans le PIB est inférieure à sa moyenne historique.

Et curieusement sa part relative dans les dépenses d’investissements est au plus bas depuis les vingt dernières années. Il faut aussi signaler que l’accélération de la croissance a un effet dopant quasi-mécanique sur les dépenses de technologies. La croissance de ce type d’activités a dépassé de 7 points de pourcentage celle du marché depuis dix ans et cela devrait se confirmer voire s’accélérer grâce notamment à l’avènement des techniques d’intelligence artificielle et de la réalité augmentée.

Les secteurs à surveiller sont ceux des éditeurs de logiciels, des acteurs de la cybersécurité, de l’internet et des jeux video. Il est vivement conseiller d‘acheter des titres comme Alibaba, Alphabet (ex-Google), Amazon, Analog Devices, Apple, Ebay, Cisco Systems, Dassault Systèmes, Electronic Arts, Facebook, HP, Juniper Networks, Microsoft, Nokia, SAP Sony, et Zalando.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *