28 juin 2014. Par Jonathan

Pourquoi est-il intéressant d’acheter les actions Apple?

Au cours des trois derniers mois les actions Apple (NASDAQ: AAPL) ont grimpé de près de 20%. Et en zoomant en peu plus, on constate une hausse de près de 55% depuis l’année dernière. Mais ce leader de l’industrie affiche un ratio cours/bénéfices de seulement 15,3. À titre de comparaison, le ratio cours/bénéfices de S&P 500 est de 19. La question que l’on se pose est la suivante : les actions Apple valent-elles encore la peine après cette période haussière ?

Il y a quelques semaines, lorsque l’action Apple valait 120 dollars, j’ai déjà évoqué le même sujet en me basant sur une analyse prudente de cash-flow et en réalisant que la meilleure façon d’illustrer l’évolution des actions était probablement en présentant des graphiques. Sur ce, voici donc trois graphiques qui vous prouvent que le titre reste une bonne affaire.

Marché chinois d’Apple en pleine ébullition

Le marché des smartphones est en pleine expansion. À titre d’exemple, selon les données d’IDC, les expéditions de smartphones à l’échelle mondiale ont atteint un milliard d’unités en 2013, contre 725 millions en 2012. Mais la Chine, incontestablement le plus grand marché des smartphones, reste sans aucun doute le terrain à conquérir pour les fabricants des smartphones

Et en combinant les smartphones et les tablettes, le potentiel des dispositifs smart dans le pays est tout simplement énorme !

Comme nous le savons, les ventes des smartphones et des tablettes d’Apple constituent pas moins de 74% du chiffre d’affaires total de la société. Donc, la croissance forte de ces deux marchés en Chine est particulièrement encourageante pour les investisseurs d’Apple.

Mais Apple est-elle assez populaire dans le pays pour profiter de cette opportunité ? Absolument. Selon Umeng, la société chinoise d’analyse des applications, 27% de tous les smartphones confondus ont été vendus en Chine en 2013 dans une gamme de prix de plus de 500 dollars par unité et 80% de ces appareils étaient des iPhones.

Une valorization prudente

Peu importe la façon dont on l’aborde, le cours de l’action Apple reste bas. Selon les analystes, le bénéfice par action Apple va croître à un taux de 15% par an en moyenne et ce durant les cinq prochaines années. L’action se négocie donc à une décote par rapport à d’autres géants de l’industrie à croissance lente, comme Intel ou Microsoft.

Voici un graphique qui montre l’évolution de ces trois actions, basé sur le cours/cash-flow. La mesure de la capacité du prix pour le cash-flow disponible est utile, car elle permet d’avoir une meilleure idée du terrain, en particulier pour les sociétés matures, comme c’est le cas de ces trois géants.

apple1

Données par YCharts, 20 juin 2014

Un programme dynamique de rachat d’actions

Afin de stimuler les bénéfices durant les années à venir, Apple va racheter ses propres actions. Voici, ci-dessous l’évolution de ce programme de rachat.

apple2

Données par YCharts, 20 juin 2014

Et la bonne nouvelle c’est qu’Apple semble vouloir étendre son programme de rachat d’actions sur le long terme. En effet, le groupe a annoncé en avril que la somme d’argent destinée à ce programme avait été augmentée pour la seconde fois pour s’établir à 90 milliards de dollars contre les 60 milliards de dollars prévus précédemment. En outre, Apple a annoncé son intention de dépenser cette somme d’argent pour la date prévue initialement par le programme, c’est-a-dire d’ici la fin de l’année 2015.

Grâce aux opportunités immenses en Chine, à une valorisation prudente et le programme de rachat d’actions qui vise à remercier les actionnaires, les actions Apple continuent à constituer un excellent choix pour les investisseurs à long-terme.

Le prochain dispositif smart d’Apple

Selon certaines sources, Apple aurait récemment engagé une équipe de développement secrète afin de garantir toute discrétion à son nouveau dispositif smart et ce, aussi longtemps que possible. Mais apparemment, le secret semble être dévoilé et selon certains spectateurs, l’impact quotidien du nouvel appareil pourrait l’emporter sur l’iPod, l’iPhone et l’iPad. En effet, selon les prévisions d’ABI Research, les ventes de cet appareil pourront atteindre 485 millions d’unités par an. Par contre, il apparait qu’Apple est tributaire d’une petite société qui permet la réalisation de ce produit. On en saura probablement plus dans les semaines à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *