24 avril 2014. Par Jonathan

Nike fuit le marché des objets connectés avant la sortie de l’iWatch révolutionnaire d’Apple

Alors que le mois d’avril est passé à une vitesse foudroyante, la saison des bénéfices des hautes technologies est prête à atteindre son apogée. En effet, les résultats du géant Apple (NASDAQ: AAPL) seront publiés dans quelques heures.

Toutes les spécificités du dernier trimestre seront regroupées dans un point clé d’ici quelques heures, mais de nombreux investisseurs se pencheront également sur le rapport d’Apple à venir et la téléconférence dans l’espoir d’avoir un aperçu du prochain cycle de lancement de produit plus tard cette année. De nombreux observateurs et analystes pensent qu’Apple prépare l’introduction de son iWatch dont on parle tant.

En ce sens, la décision récente du géant Nike (NYSE: NKE) ne fait que confirmer cette rumeur. En effet, la dernière action de Nike laisse présager la sortie de l’iWatch d’Apple dans les mois à venir.

Nike agite le drapeau blanc sur les objets connectés

Jusqu’ici Nike est sans doute est l’un des noms les plus réussis pour les objets connectés dans le contexte de l’évolution de ce jeune megamarché. C’était l’une des premières compagnies à mettre en place un marché de masse de gadgets connectés avec son Podomètre Nike+, lancé en 2006 et intégré à l’iPod d’Apple. C’est également l’une des marques qui a repoussé ses limites continuellement pour mettre des appareils fitness sur le marché. Nike a maintenu sa position sur le devant de la scène dans les premières phases de la courte histoire du marché des appareils fitness intégrés. 

Son dernier appareil, le bracelet connecté FuelBand, reste l’un des trackers les plus demandés sur le marché aujourd’hui. Des données précises en termes de livraison des bracelets sont difficiles à trouver, toutefois, une société d’études a estimé que la part du marché pour les bracelets connectés de Nike, Jawbone et FitBit comptait pour 97% l’année dernière.

Cependant, Nike cède sa place de leader sur la scène des gadgets connectés en décidant d’arrêter prochainement sa FuelBand. Selon les rapports, cette semaine, Nike a entamé une procédure de licenciement d’une grande partie de ses employés associés à la division FuelBand. Il semblerait que cette transition faisait partie des plans de Nike pour arrêter la production de ses objets connectés. Selon ces mêmes rapports, Nike a tout de même l’intention de s’investir sur sa plateforme logicielle Nike+.

Pourquoi Nike ferme-t-elle brusquement une division en plein essor ?

En quoi la décision de Nike a-t-elle une importance pour les investisseurs Apple ?

Il ne faut pas être un génie pour faire le lien. Personnellement, je crois que si Nike se détourne de la production du matériel informatique c’est parce que la société anticipe la sortie de l’iWatch d’Apple, dont les fonctionnalités dépasseront à tout point de vue celles de la FuelBand de Nike.

Maintenant, je l’accorde, la plupart des éléments de preuve qui soutiennent cette idée sont purement circonstanciels. Toutefois, avec une multitude d’hypothèses toutes soutenant la sortie de l’iWatch d’Apple, il semblerait qu’Apple se prépare à révolutionner le marché des montres smart et que Nike soit au courant de ce projet. Ce qui n’est pas étonnant, vu leur long passé de collaboration dans le domaine de suivi de remise en forme. Comme évoqué déjà plus haut, les deux compagnies ont travaillé en étroite collaboration depuis 2006. Apple serait même allée chercher quelques cadres chez Nike, pour des projets qui, pour le moment, restent anonymes.

Au-delà de cette relation particulière entre Nike et Apple, d’autres preuves qui soutiennent l’hypothèse de la sortie prochaine de l’iWatch existent. Les acquisitions effectuées et des biens de luxe loués par Apple dans le passé pointent également sur le développement du gadget. Je crois même que l’iWatch d’Apple est déjà prête. En fait, je pense que c’est également ça qui explique la valorisation actuelle des actions Apple.

Quoiqu’il en soit, la décision récente de Nike, tout comme d’autres scénarios n’empêcheront pas Apple de poursuive ses projets. Et pour l’instant, avec les preuves apparentes de cette semaine, la sortie de l’iWatch d’Apple semble être d’autant plus réelle que la saison des lancements de produits d’Apple approche. Et les investisseurs feraient mieux d’en savoir plus avant qu’il ne soit trop tard.

Un appareil révolutionnaire qui fera de l’iPhone une relique

Des centaines parmi les meilleurs ingénieurs d’Apple sont en train de travailler sur le progrès de la technologie. Le progrès qui risque de rendre l’iPhone et l’iPad obsolètes. En effet, selon les estimations d’ABI Research quelques 485 millions pourraient être vendus au cours de la décennie. Mais pas besoin d’attendre pour en profiter. 

Envie d’investir dans Nike? Vous pouvez acheter des CFD Nike sur Plus500

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *