6 juin 2014. Par Jonathan

L’indice Dow Jones bat de nouveaux records et les rumeurs vont bon train sur Amazon, Sprint et T-Mobile

En dépit d’un démarrage assez timide, les actions ont grimpé au cours de la journée d’hier pour atteindre des niveaux records et enregistrer des gains en fin de journée. L’indice S&P 500 a avancé de 0,2% pour terminer la journée à son plus haut niveau historique de 1927.88 points. L’indice Dow Jones a progressé de 0,1% pour atteindre 15 points, en terminant seulement six points en deçà de son record historique. Le Nasdaq a avancé de 0,4%, profitant d’une solide performance du secteur des semi-conducteurs.

Toutefois les rapports économiques ont été mitigés aujourd’hui : l’indice ISM manufacturier dépassait les attentes du mois de mai, en s’établissant à 56.3 points contre l’estimation de 55.5 points et en faisant mieux qu’en avril (55.2 points). Cette forte croissance enregistrée par le secteur des services est une première depuis neuf mois et montre qu’après un long hiver morose l’économie prend enfin de l’élan.

Par ailleurs, le rapport de l’emploi ADP montre que 179.000 emplois ont été créés au cours du mois précédent, soit un chiffre en dessous des 200.000 nouveaux emplois prévus par le marché. Le rapport ADP est considéré comme le précurseur du rapport officiel du département du travail américain, qui sera publié ce vendredi, et les économistes s’attendent à voir dans le rapport de l’agence 220.000 nouveaux emplois pour le mois précédent, après les 288.000 nouveaux emplois enregistrés en avril. Enfin, la productivité a fortement baissé au cours du premier trimestre : 3,2 % de baisse enregistrée et 5,7% pour les coûts de main d’œuvre unitaires. Le mauvais temps semble être la cause principale de ce ralentissement.

À la fermeture des marchés, Amazon.com  (NASDAQ: AMZN ) faisait l’objet des spéculations suite à l’annonce de son événement mystère du 18 juin, l’invitation et la vidéo postées sur son site. Si on se réfère à la vidéo, le géant du e-commerce semble être prêt à dévoiler son smartphone tant attendu. Et compte tenu des développements récents de son label Fire, qui passe de la tablette à la TV, la sortie d’un smartphone ne serait pas une surprise, d’autant plus que la société mise davantage la consommation médiatique dans le futur. La courte vidéo semble présenter un appareil disposant d’un écran 3D qui suit les mouvements des personnes. Dans la vidéo on entend les testeurs dire « c’est la vie réelle », et « je n’ai jamais rien vu de pareil ». Toutefois, à la fermeture des marchés, le cours des actions Amazon est resté pratiquement inchangé, car il est trop tôt pour tirer les conclusions sur son nouveau produit.

À la clôture des marchés, les actions de Sprint  (NYSE: S ) et T-Mobile  (NYSE: TMUS )  étaient en hausse suite aux rapports qui suggèrent la fusion des deux groupes. Tout comme pour le smartphone d’Amazon, la fusion des opérateurs a fait parler d’elle dans les médias et comme Verizon et AT&T  contrôlent la majorité du marché mobile, l’alliance semble naturelle. Selon les rumeurs récentes, Sprint paierait près de 40 dollars pour l’action T-Mobile, qui a avancé de 3% hier pour clôturer à 34,28 dollars. La consolidation de l’industrie des télécommunications a connu une évolution rapide au cours des dernières années : l’acquisition récente de DirectTV par AT&T et celle de l’année dernière de MetroPCS par T-Mobile. Dans le cas d’une telle fusion le cours des actions de T-Mobile pourrait facilement dépasser les attentes des investisseurs. Sprint a également terminé la séance en hausse de 4%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *