29 octobre 2013. Par Jonathan

Le poker, le plus addictif des jeux en ligne

Le poker peut rendre accroc. Selon une étude de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et de l’Observatoire des jeux (ODJ) publiée ce mercredi, c’est même le plus addictif des jeux en ligne. Les joueurs de poker sont ainsi particulièrement assidus : ils sont 20,9 % à jouer de manière quasi quotidienne contre 10,9 % pour les autres joueurs en ligne (jeux de tirage et de grattage, paris sportifs et hippiques), et 51,4 % à jouer au moins une fois par semaine (contre 44,4 %).

Les joueurs de poker dépensent aussi davantage que les autres : 778 euros par an en moyenne (contre 627 euros). Et avouent à 17,4 % miser plus d’argent que prévu (contre 14,7 % pour les autres joueurs en ligne), à 20,1 % miser plus pour avoir la même excitation (contre 14,7 %) et surtout à 42,7 % rejouer dans l’espoir de récupérer leurs mises (contre 26,8 %). Enfin, 10,2 % (contre 7,8 %) se retrouvent en difficulté financière suite au jeu.

Une pratique qui empiète sur le sommeil

Ils admettent aussi que leur pratique du jeu n’est pas sans incidence sur leur hygiène de vie : 45,6 % d’entre eux déclarent qu’elle empiète sur leur temps de sommeil (versus 13 %) et 34,8 % qu’elle s’accompagne de grignotage (versus 11,7 %). « En définitive,souligne l’étude, six joueurs sur dix (61,7 %) considèrent que leur activité de jeu a une incidence certaine sur leurs habitudes de vie, les conduisant à négliger certaines tâches quotidiennes au profit du jeu (versus 22,2 %). Ce comportement peu induire des problèmes avec l’entourage ».

Internet a indéniablement facilité l’accès au poker pour les joueurs. Le marché du poker en ligne a été ouvert à la concurrence le 30 juin 2010, trois semaines après la libéralisation des autres jeux d’argent et de hasard sur Internet. A l’époque, les opposants au projet s’étaient inquiétés d’une éventuelle aggravation du problème de l’addiction au jeu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *