11 janvier 2016. Par Jonathan

Le pétrole est à surveiller cette semaine

Les marchés financiers seront attentifs cette semaine aux informations géopolitiques touchant la Syrie, en effet depuis quelques semaines la tension au Moyen-Orient joue un rôle considérable sur le prix du baril de pétrole qui semble ne pas trouver le moyen de reprendre de la hauteur plongeant de fait de nombreux pays dans le doute concernant leur économie. Les pays producteurs de pétrole, souvent au Moyen-Orient sont dépendants des revenus de cet or noir. La demande venant de Chine étant en diminution, les revenus des pays exportaeurs commencent à être alarmat obligeant déjà certains à puiser dans leurs réserves afin de tenir leur économie sur les rails.

Si vous voulez investir, il y a peut être moyen de se positionner actuellement sur des valeurs qui ont fortement chutée et qui devraient remonter avant que l’économie mondiale subisse une nouvelle fois un crash qui pourrait cette fois anéantir toute possibilité de relance. Que se soit les banques ou les broker en ligne, tous les regards sont tournés vers l’Arabie Saoudite qui hésite à prendre les bonnes décisions et s’évertue à vouloir sauvegarder sa place sur l’éhiquier mondial plutôt qu’à réagir de manière positive à cette période de récession.

On suivra donc attentivement toutes les informations qui nous parviennent cette semaine afin d’envisager un placement sur le moyen terme sur cette valeur qui devrait nous apporter des satisfactions cette année. Le pétrole est en effet beaucoup trop bas que pour permettre à l’économie internationale de se relever, pesant sur l’inflation un relèvement de son prix est impératif si l’on ne veut pas voir le prix des denrées de bases flamber un peu partout afin de permettre une relance de l’inflation. Maintenant, il faudra aussi être attentif au fait qu’une remontée trop rapide devrait faire exploser ce même chiffre de l’inflation, il devrait donc y avoir moyen d’investir dans des produits dérivés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *