11 décembre 2015. Par Jonathan

Le pétrole, toujours le pétrole

Le pétrole s’enfonce alors que l’euro reprend un peu des couleurs sur les marchés financiers en cette fin de semaine. Les raisons sont multiples à cette situation mais la principale reste l’incertitude total sur la relance économique de la part des pays émergent.

La Chine est bien entendu le facteur le plus important de l’économie actuellement, ses chiffres sont de plus en plus alarmant et ne donne pas de signaux aux investisseurs quand à une reprise dans les prochains mois, l’économie chinoise se rétracte sur fond une nouvelle fois de crise de l’environnement.

De nombreux investisseurs se sont tournés vers la Chine il y a quelques années comme un eldorado à la main d’oeuvre pas cher, les temps ont bien changé et les chinois sont devenus de plus en plus gourmand en exigeant des conditions de travail identiques à ceux proposés en Europe. Ce chamboulement dans l’organigramme des sociétés chinoises ont fait de sorte que les chinois ne souhaitent plus produire pour l’étranger mais fabriquer du local qui sera vendu localement.

Dans quoi investir donc pour le moment, j’aurai tendance à dire que le pétrole devra tôt ou tard repartir à la hausse permettant à de nombreux pays de dégager du cash flow et ainsi pouvoir réinvestir dans l’économie réelle. On parle souvent du pétrole en mal mais c’est l’une des sources d’énergie principale de la planète, surtout à une époque où l’on parle de sortir du nucléaire.

Semaine prochaine, restez donc attentif aux valeurs pétrolières qui pourraient avoir un sursaut d’orgueil dans les prochains jours, car à 36$ le baril, c’est plus qu’un investissement intéressant pour les personnes qui cherchaient comment bien commencer 2016, on ne croit pas une seule seconde que le pétrole ne remontera pas aux alentours de 44$ sur du court terme soit plus de 35% d’augmentation dans les prochains mois. Les brokers vont s’en donner à coeur joie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *