18 février 2014. Par Jonathan

Larry Fink : La correction de ce début d’année est une « correction à l’ancienne »

Larry Fink, le CEO du géant américain Blacrock qui supervise 4.3 Trilliards d’actifs financiers, estime que la correction de ce début d’année est une correction à l’ancienne et que la croissance des marchés devrait reprendre.

Dans une interview donnée à Bloomberg TV , Fink a déclaré que « Blackrock ne voyait pas les investisseurs long terme changer leur attitude et que la volatilité est temporairement crée par les Hedge Funds ».

«Je suis surpris que les marchés soient décus par par le ralentissement de l’économie chinoise à court-terme ». La croissance chinoise n ‘est pas aussi problématique que certains le croient ».

Larry fink avait prédit en Novembre une chance de baisse des marchés de 15% à cause des risques politiques en chine, au Japon, en France et aux Etats Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *