7 octobre 2014. Par Jonathan

La finance participative pour une stabilité financière

C’est à Nantes, dans l’ouest de la France, qu’a commencé le tour de France de la finance participative le 24 septembre. Ce choix ne s’est pas fait au hasard. En effet, la région a déjà retenu l’attention de tous en 2009, grâce à l’emprunt populaire auprès des particuliers, une levée de fonds pour sortir de la crise. Le projet a permis de créer des lycées, des emplois… L’opération a été renouvelée en 2012, ayant connu un grand succès.

Le financement participatif ouvre à de nouveaux horizons après la crise de 2008. Des collectivités publiques et de nombreux citoyens comptent en profiter pour aller au bout de leurs projets. Se développent alors des plateformes numériques, de vrais outils de gestion des épargnes sur lesquelles, seuls les citoyens ont une emprise.

La finance participative intéresse aujourd’hui de nombreuses entreprises de tous les secteurs d’activité. Les acteurs publics souhaitent mettre en place des plateformes locales qui financeraient les investissements locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *