22 avril 2014. Par Jonathan

Huit conseils d’investissement lors de vos débuts en tant qu’investisseur

Votre première année en tant qu’investisseur peut être difficile. Les conseils de votre entourage ne seront pas forcément les bons et peuvent affecter votre performance. Voici quelques erreurs que moi-même, ainsi que beaucoup d’autres ont pu commettre par le passé. Il ne s’agit pas ici de définir des règles, mais plutôt de souligner des aspects importants pour quelqu’un qui se lance dans l’investissement.


1- Il ne faut pas s’emballer

Lorsqu’on débute, on a souvent tendance à croire qu’il est facile de transformer une petite somme d’argent en une montagne d’or. Étudiez les options sur titres et les marchés à terme pour évaluer vos chances à gérer une grande quantité d’actions ou de produits de base avec un petit dépôt initial. Et à moins que vous n’ayez un vrai coup de chance, c’est la meilleure façon de perdre tout votre argent. Si votre premier placement n’a rien donné, vous allez vous aventurer dans des deals de plus en plus risqués, les yeux illuminés par le bénéfice potentiel à la clé. Malheureusement, vous ne verrez probablement jamais la couleur de cet argent, en vous lançant dans la course de gros bénéfices.

2- Pensez aux risques éventuels

D’après le célèbre documentaire « Trader » de Paul Tudor Jones, quasi impossible à trouver ces jours-ci, c’est l’une des plus grosses erreurs que les traders commettent. Les investisseurs et les traders n’y voient que le potentiel d’un placement. Alors qu’il faut surtout se concentrer sur le pire scénario possible, pas sur toute une série d’événements improbables qui vous feront gagner un tas d’argent.

3- Sachez ce que vous faites

« Le risque provient de ne pas savoir ce que l’on fait » dit le légendaire investisseur Warren Buffet. En tant qu’investisseur débutant vous serez tenté d’essayer un peu de tout. Après tout, il y a tellement de possibilités, tellement d’investissements potentiels. Faites vos recherches, ne vous lancez pas à l’aveugle. Si vous voulez vous étendre aux marché à terme, aux options sur titres ou aux produits de base, prenez votre temps, faites vos recherches et étudiez bien le marché avant d’acheter de nouveaux produits.

4- Fixez-vous des délais

Avant d’acheter des titres, vous devez avoir un planning clairement défini. Lorsque vous faites vos recherches, ces délais en tête vous aideront à ne pas vous inquiéter inutilement. Si vous avez un délai plus long, il n’y a aucun souci à se faire. Par exemple, lorsque plus tôt cette année Annies Inc. (NYSE : BNNY) a du retirer certains produits du marché par crainte de présence de métaux dans les aliments, les actions ont fortement chuté dans les quelques heures qui ont suivi l’annonce. C’était l’une des compagnies dont je voulais acheter des actions depuis un certains temps et j’ai pu acquérir ses actions lorsque le cours était au plus bas. Depuis lors les actions d’Annie ont grimpé et j’ai pu réaliser la plus value. Comme je savais que le prix des actions n’allait pas monter en flèche tout de suite et que j’avais un délai relativement long dans ce cas-ci, vu que j’ai pris le risque d’acheter au moment de la chute des cours en raison des circonstances imprévues. Si vous n’avez pas une idée bien précise des délais éventuels, vous aurez tendance à paniquer et à vendre alors que c’est le moment d’acheter.

5- Ne vous dispersez pas

Vous avez effectué vos recherches, avez décidé sur le montant à investir et vous avez un planning. Vous achetez vos actions et le marché se porte plutôt bien. Le marché est en hausse de 3% et vous vous dites qu’il serait opportun de vendre une partie. Vous vendez 40% de vos actions. Quand vous achetez des actions et que pendant certain temps il ne se passe rien sur le marché, c’est pareil. Faut-il vous débarrasser de vos actions en ce moment-là ? Je dirais que non. À moins que vous ne soyez plus séduit par la compagnie en particulier, que vous ne la trouvez plus très intéressante. En fait, en vendant, vous vous écartez de votre plan initial et accumulez des commissions dans le processus.

6- Restez actif

Je sais, je viens juste de dire qu’être trop actif n’est pas bénéfique, mais si vous n’êtes pas assez actif vous ne risquez pas de dégager des bénéfices non plus. Vous avez fait vos recherches et savez ce que vous voulez acheter, disons que vous voulez acheter des actions d’une société pour 10.000 dollars. Vous pouvez achetez les actions d’une société pour 10.000 dollars, mais c’est déconseillé. Achetez pour commencer pour 3.500 dollars, rachetez par la suite si le marché se porte bien. Si le marché s’envole, patientez jusqu’aux meilleurs prix. Par contre, si vous achetez tout en même temps, vous n’aurez pas le meilleur rapport coût-avantages et aucune idée de l’évolution du cours. Si le cours suit une tendance et qu’il est évident qu’il ne va pas la modifier, vous ferez alors mieux de vendre et ne pas attendre d’atteindre le seuil de rentabilité.

7- Ne mettez pas tous les œufs dans le même panier

Apple (NASDAQ: AAPL) est l’exemple parfait pour illustrer cela. Vous achetez l’action Apple à 600 dollars, celle-ci monte jusqu’à 700 dollars pour redescendre ensuite jusqu’à 550 dollars. Vous vous dites que c’est le bon moment d’acheter Apple et continuez à acheter alors que celle-ci atteint les 400 dollars. Votre portefeuille est alors beaucoup trop concentré sur un seul marché. Si vous vous êtes fixé un délai assez long, il n’y a aucun problème, si toutefois, l’action remonte le cours. Mais je ne recommanderais pas ce genre de comportement avec les actions d’une société dont le produit n’est pas en demande permanente. Comme l’avait bien souligné Warren Buffet, les chewing gum Wrigley seront toujours en vente 100 ans plus tard, serait-ce le cas des produits Apple ? Certaines actions comme Johnson & Johnson (NYSE : JNJ) et Coca Cola (NYSE : KO) sont des valeurs sûres et d’autres le sont sûrement aussi, toutefois, soyez prudent

8- Ne regardez pas trop la télé

Un bon moyen de rendre insignifiantes toutes ces suggestions et conseils : connectez-vous sur votre compte de courtage et regardez CNBC toute la journée. Je ne suis pas en train de dénigrer CNBC ou Bloomberg, mais cela peut être dangereux d’acheter ou de vendre sur les conseils que vous entendez sur ces chaînes tout au long des jours. D’abord, la plupart des invités aux émissions parlent de leurs livres et cela ne pose aucun problème d’écouter ce qu’ils ont à dire, mais il faut être au courant de ce qui se passe. Aussi, à force de regarder ce genre d’émission, vous êtes directement pris par les histoires du marché et ne faites pas attention aux tendances actuelles, à ce qui se passe sur le marché.

En résumé

À un moment ou un autre j’ai fait toutes ces erreurs et cela a nuit à mon rendement. Vous ferez toujours des erreurs lors de vos placements, pour autant que vous appreniez de vos erreurs, vos rendements futurs ne pourront que se porter mieux. 

Vous vous sentez prêt pour investir? Consultez notre comparatif de brokers pour bien commencer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *