25 janvier 2016. Par Jonathan

Les différents types d’investissement se dévelloppent

Investir actuellement est une activité que peu de gens font vu les incertitudes des marchés financiers. Pourtant une tranche de la population commence à investir de manière totalement innatendue dans des collections privées et matérielles. C’est le cas notamment des lampes de mineur qui ont pris une ampleur gigantesque ces derniers mois. Les collectionneurs sont de plus en plus nombreux et se jettent sur les ventes de vide grenier qui fleurissent sur internet. Alors qu’une lampe se vendait une vingtaine d’euro voici moins d’un an, les mêmes lampes trouvent acquéreur pour une centaine d’euro maintenant.

Ce nouveau type d’investissement rejoint le commerce des oeuvres d’art qui continuent de défrayer la chronique, les brokers sont de plus en plus nombreux à vouloir se garantir de fonds dans ce type d’investissement. Le marché de la bande dessinée comme nous vous en parlions il y a quelques ois est actuellement très prisé par les grandes fortunes qui y trouvent une valeur refuge comme se fut le cas à l’époque dans des tableaux de maître. Ceux-ci devenus bien trop cher le potentiel que représente les planches originales attirent tous les regards.

Il existe maintenant des centaines de manières d’investir, que se soit dans l’art, dans des collections atypiques mais également dans l’ouverture de nouveau commerce. On sent que la grande distribution vit ses derniers jours, le système qui autrefois semblait favoriser la diminution des coûts ne fait que provoquer des faillites auprès des producteurs, les grandes enseignes se tournent alors vers l’étranger pour obtenir des produits au tarif qu’ills souhautent proposer à leurs clients entrainant avec eux une diminution de l’emploi dans la manufacture au profit de pays lointain.

Investir est donc devenu une nécessité en cette période de crise, la surconsommation des dix dernières années n’ont été que le mirroir d’une crise profonde qui plonge le monde dans une incertitude totale, les innovations seront donc le moteur de la relance international.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *