15 mai 2014. Par Jonathan

Alibaba prépare son introduction en Bourse : voici ce que vous devez savoir

 

Le 6 mai, Alibaba Group,le géant chinois du commerce électronique, vient de lancer sa très attendue procédure d’entrée en bourse. Ça devrait être sans doute la plus grosse introduction en bourse en ligne de l’histoire d’Internet.

Alibaba possède plusieurs plateformes, dont le principal site marchand Taobao qui contrôle 95% du marché des particuliers ainsi que TMall.com qui contrôle jusqu’à 51% du marché entreprises-particuliers. Alibaba est également propriétaire de Juhuasuan, un site similaire à Groupon qui offre des réductions de groupe. Ces trois services, ainsi que ses autres participations sur Internet, alimentent 80% de l’ensemble du marché en ligne en Chine.

Pour simplifier, Alibaba est une combinaison d’eBay (NASDAQ: EBAY) et d’Amazon (NASDAQ: AMZN ) qui traite des transactions en ligne des 231 millions d’utilisateurs actifs (soit plus que Amazon et eBay réunis) en manipulant quelques 248 milliards de dollars annuellement (données 2013).

La croissance d’Alibaba est-elle durable?

La croissance du chiffre d’affaires d’Alibaba indique qu’elle pourrait bientôt être supérieure à celle d’eBay ou d’Amazon en termes de recettes annuelles :

Groupe Recettes (du plus récent trimestre) Taux de croissance en progression annuelle
Alibaba Group 3,01 milliards de dollars 62%
Amazon 19,74 milliards de dollars 23%
eBay 4,26 milliards de dollars 14%

Source: Rapports annuels des sociétés

Le revenu net d’Alibaba a également doublé pour s’établir à 8,27 milliards de Yuan (1,33 milliards de dollars) au cours du dernier trimestre grâce à une marge bénéficiaire de 45%. Cette croissance est bien plus impressionnante que celle d’Amazon qui a enregistré 32% de progression de son revenu net, à108 millions de dollars au cours du dernier trimestre et celle d’eBay, qui a terminé le dernier trimestre avec une perte nette selon les PCGR de 2,3 milliards de dollars.

Mais la question est évidemment de savoir si la croissance d’Alibaba promet de rester durable. Bien qu’Alibaba occupe une place dominante sur le marché des particuliers avec Taobao, Tmall perd régulièrement des parts de marché sur le marché entreprises/particuliers au profit de Jingdong (anciennement 360buy), un marché en ligne en pleine expansion qui s’est approprié 17% du marché entreprises/particuliers au cours de l’année précédente.

 Pour couronner le tout, Jingdong a fusionné ses opérations de commerce électronique avec le marché entreprises/particuliers du géant Tencent (QQ Wangguo) et les plateformes de marché des particuliers (Pai Pai) en mars. Cette fusion pourrait accélérer la croissance de Jingdong dans le commerce électronique aux dépends d’Alibaba.

Croissance mobile et croissance externe

Au cours du dernier trimestre, 1/5 des achats effectués sur Alibaba ont été fait à partir des appareils mobiles, soit une progression de 7,4% par rapport à la même période de l’année précédente.

Toutefois, la croissance mobile pourrait rencontrer des problèmes avec Jingdong et l’alliance Tencent. L’application WeChat de Tencent est actuellement la deuxième messagerie la plus populaire au monde, qui est passée de 195 millions d’utilisateurs actifs au premier trimestre 2013 à 355 millions à la fin de la même année. Avec WeChat, l’application de messagerie de bureau QQ, les jeux en lignes ainsi que les plateformes de commerce électronique, Tencent met en place un écosystème très cohérent.

Pour contrer la croissance de Tencent, Alibaba a effectué cette année toute une série d’acquisitions à hauteur de 3,5 milliards de dollars, dont des parts des sociétés suivantes : du magasin Intime, de la société de production cinématographique ChinaVision Media, du fournisseur des vidéos en streaming China’s Wasu Media Holding, de la société des jeux vidéos en ligne Youku Tudou et de la société de mapping Autonavi. Toutefois, il n’est pas encore très clair comment Alibaba compte mettre toutes ces pièces ensemble.

Signes de croissance macro-économique et autres concurrents

Au-delà des défis à court-terme pour Alibaba, il existe une multitude de signes macro-économiques qui promettent une croissance soutenue pour le groupe au cours des prochaines années. Selon les prévisions de l’industrie, le nombre d’acheteurs en ligne en Chine augmentera de 53% entre 2013 et 2016 grâce à une classe moyenne plus aisée et une connexion Internet plus répandue à travers le pays.

graphali

 

Données provenant de GoGlobe.com et ChinaInternetwatch.com

Et même si Alibaba est sans aucun doute l’acteur principal dans ce marché en pleine expansion, plusieurs autres petits acteurs peuvent profiter de l’essor du commerce en ligne en Chine.

E Commerce China Dangdang (NYSE: DANG ), souvent désigné comme « Amazon de Chine », car initialement c’était un magasin de livres en ligne qui a élargi sa gamme de produits pour y inclure les appareils électroniques, des produits ménagers et autres articles. En juillet dernier, en s’inspirant de Kindle d’Amazon, Dangdang a également sorti son propre e-reader, le DuoCon.

Vipshop (NYSE: VIPS), un nom en plein essor dans le commerce électronique en Chine, est un détaillant en ligne connu pour la vente des grandes marques à prix réduits, proche de Overstock.com.

Autant Dangdang que Vipshop ont bénéficié du regain d’intérêt pour le marché du commerce électronique en Chine : Dangdang a progressé de 160% au cours des 12 derniers mois, tandis que Vipshop a connu une progression de 320%. La croissance de Vipshop, en particulier, est très impressionnante : au cours du dernier trimestre son chiffre d’affaires a progressé de 117% par rapport à l’an dernier et ses revenus ont explosé de 300%.

Questions d’évaluation

La grande question maintenant est de savoir ce que vaudra Alibaba quand elle sera cotée en bourse. Selon les prévisions actuelles, l’IPO d’Alibaba pourrait lever au moins 15 milliards de dollars et pourrait dépasser les 16 milliards de dollars levés par Facebook lors de son IPO en 2012.

En avril, Alibaba s’est auto évaluée à 109 milliards de dollars, un chiffre nettement inférieur aux estimations des analystes : de 150 à 200 milliards de dollars. La valorisation à 109 milliards de dollars placerait Alibaba entre la capitalisation boursière d’Amazon (135 milliards de dollars) et celle d’eBay (64 milliards).

Une telle révélation a provoqué une chute vertigineuse du titre de Yahoo! (NASDAQ: YHOO ), qui détient 22,6% des actions d’Alibaba. En effet, le prix des actions Yahoo ! a chuté de 7%, et alors que la compagnie comptait sur ses parts chez Alibaba pour compenser l’effondrement de ces recettes publicitaires, elle va vendre 1/3 de ses actions lors de l’IPO d’Alibaba.

Les investisseurs doivent également savoir qu’Alibaba a cédé AliPay, système de paiement similaire au service PayPal, à une autre société Zhejiang Alibaba E-Commerce en 2011. Si AliPay devait être vendu ou cédé au moment de son IPO, Zhejiang Alibaba devrait payer entre 2 et 6 milliards de dollars à Aalibaba Group. Et comme AliPay est tenue de demeurer la propriété de Chine, elle pourrait effectuer son IPO plus tard et permettre aux actionnaires d’Alibaba d’outre-mer de tirer profit de leurs investissements.

En quelques mots

En conclusion, les investisseurs sont enthousiasmés par la croissance d’Alibaba, mais il est difficile de savoir si ses concurrents principaux comme Tencent et Jingdong, ou autres plus petits comme Dangdang et Vipshop ne vont pas étouffer cette croissance sur le marché des particuliers ou le marché entreprises/particuliers.

Nous en saurons plus sur la valorisation adéquate d’Alibaba lorsqu’elle fera enfin son entrée en bourse. Et les investisseurs intéressés devraient faire preuve de diligence et bien étudier le marché du commerce électronique en Chine : se renseigner sur ses connexions aux appareils mobiles, ainsi que sur la croissance comparable des plus gros concurrents d’Alibaba avant de s’y lancer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *