25 avril 2016. Par Jonathan

Acheter des actions sur le CAC40

Quand en 1987, on a inventé le CAC 40 (l’indice français des 40 plus grosses sociétés côtés en fait les plus grosses valeurs pondérées), on ne pouvait acheter des actions (et en revendre) que pendant deux petites heures à la mi-journée et il fallait passer par un agent de change ou sa banque. Aujourd’hui grâce à l’Internet on peut investir en bourse quasi à toute heure du jour et de la nuit (des positions peuvent être prises en dehors des heures d’ouverture du marché qui sont de 9 h à 17 h 30) et l’indice est mis à jour toutes les 15 secondes ! D’ailleurs le CAC signifie Cotation assistée en continu.

Acheter et vendre dans la même journée

Muni de toutes les informations disponibles glanées sur les sites spécialisés, mais aussi, et c’est important, dans la presse économique et financière, vous pouvez acheter et vendre, prendre des positions donc, dans une même journée autant de fois que vous voulez. Cette technique s’appelle l’intraday. L’information financière, la connaissance des sociétés sont donc très précieuses, car nous intervenons sur du très court terme. Ne négligez pas non plus les informations venant de l’étranger avant d’investir en Bourse. Par exemple nos deux constructeurs français d’automobiles sont présents au Brésil par exemple où en ce moment règne une grande incertitude économique due à la crise institutionnelle.

À très court terme et pour les petits portefeuilles, il va sans dire qu’il est intéressant de se positionner les « contrats for différence » (contrats sur la différence). Dans ce type d’opération le gain ou la perte se fait entre le prix de l’actif au lors de sa vente et son prix au moment de l’exécution du contrat. Le contrat étant passé entre vous et votre courtier (ou plateforme sur internet).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *