10 juin 2016. Par Jonathan

L’usufruitier peut vendre et acheter des actions avec le compte-titres

L’usufruit est le droit d’user d’un bien de le maintenir, d’en recueillir les fruits. C’est un droit réel. Ce que l’on sait beaucoup moins, et qui d’ailleurs a dû souvent faire intervenir la médiatrice de l’AMF (Autorité des marchés financiers) est les droits (et devoirs) de liés à l’usufruit s’appliquent aux portefeuilles boursiers. Une vaste jurisprudence opposant fréquemment les usufruitiers et les nus-propriétaires.

Cela signifie que l’usufruitier, dans l’intérêt du  compte-titre démembré, peut agir sur les marchés en vendant par exemple des titres ou en décidant d’acheter des titres, à procéder à des arbitrages sur un compte-titres dont il a l’usufruit.

Se lancer en toute sécurité pour acheter des actions fiables

Mais l’usufruitier n’est pas toujours (et nécessairement) au fait des placements en bourse. En effet, il faut un minimum de savoir-faire et du temps pour récolter les informations essentielles pour jouer en bourse. Aujourd’hui il n’est plus besoin d’aller à la banque ou de recourir à un agent de change. Internet a révolutionné le trading. Si vous êtes dans le cas d’un usufruitier d’un portefeuille et que vous avez peu de connaissance en la matière, vous pouvez recourir à cette plate-forme : broker NessFX pour jouer en bourse. C’est un opérateur qui offre toutes les garanties de sécurité et de transparence nécessaires. Les fonds déposés sont en sécurité dans des banques indépendantes du broker. Surtout et c’est là le gros avantage pour des intervenants débutants, la plate-forme s’appuie sur un grand réseau social au sein duquel le maître mot est l’échange d’informations, d’astuces, de stratégie. Bref le partage. Tout est très bien expliqué dans un langage clair. Rapidement, vous disposerez d’outils fiables et des informations les plus pertinentes. Mieux vous n’aurez pas de mal à être compétent et saurez facilement, en deux ou trois clics prendre les positions qui permettront d’optimiser le compte-titres dont vous avez l’usufruit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *