13 février 2014. Par Jonathan

Social trading: Quelles questions poser lorsque l’on choisit un trader?

Sur les sites de social trading, la performance est souvent mise en avant comme critère premier pour la sélection d’un trader et c’est un choix légitime. Mais la performance, même sur une longue période ne raconte qu’une partie de l’histoire. Des informations complémentaires peuvent vous apprendre beaucoup sur le trader, s’il convient à vos critères de risques et contribuera à la diversification de votre portefeuille. Egalement certains signaux d’alerte peuvent vous mettre la puce à l’oreille quant au sérieux ou non-sérieux du trader. Un homme averti en vaut deux !

Les brokers comprennent ce besoin d’informations et poussent à la divulgation d’informations complémentaires. Cependant cette divulgation n’est pas toujours obligatoire ou est lacunaire. Rien n’oblige donc un trader à fournir d’amples informations sur ses stratégies et sa gestion du risque. Mais rien ne vous oblige également à le choisir. Le social trading évoluera naturellement vers plus de transparence. Mais en attendant il sera de votre responsabilité d’obtenir de plus amples détails si vous les jugez nécessaire. L’aspect communautaire est une force pour les utilisateurs. Si une information n’est pas disponible, demandez-la!

Nous tirons notre liste de questions de notre longue expérience dans la gestion de fonds et de fonds de fonds. Dans la finance, préalablement à un investissement dans un fonds, une série de questions est généralement adressée au gérant afin de jauger de sa stratégie et de sa gestion du risque. La même logique peut être appliquée au social trading. Cette liste est très (voire trop) exhaustive pour le social trading. Mais elle vous servira de guide afin de jauger de la qualité de votre interlocuteur. Vérifiez ses blogs et ses discussions passées avec ses « suiveurs ». De nombreuses questions ont souvent déjà été posées. Et dans le doute, à nouveau, posez la question directement à l’intéressé!

  1. Apprenez à connaitre la personne.

Il s’agit d’un sujet délicat vu la notion de protection de la vie privée sur le net. Il ne s’agit donc pas d’obtenir le nom du trader ici (même si certains consentent à le donner) mais davantage d’apprendre sur l’historique de la personne et sa personnalité. Une personne qui s’implique beaucoup dans sa communauté est moins encline à chercher un HIT à tout pris et prendre des risques inconsidérés.

  • D’où vient-il?
  • Quel est son background académique?
  • Quel est son background professionnel? Une expérience professionnelle dans le trading?
  • Discute-t-il beaucoup avec ses suiveurs? S’implique-t-il dans sa communauté?
  • Personnalité posée ou instinctive?
  1. Comprendre sa stratégie.

Bien comprendre la stratégie ou l’absence de stratégie est un élément clé à ne pas sous-estimer. Premièrement car une stratégie systématique et disciplinée vous permettra d’avoir une idée plus précise de la prédictibilité de sa performance future. Et deuxièmement elle vous permettra d’inclure des stratégies différentes dans votre portefeuille et ainsi diversifier vos risques.

  • Quel sur quel actif est-il actif ? Forex, actions, matières premières?
  • Quel type de trading pratique-t-il? Quel est son horizon d’investissement ? Scalping , swing position trading?
  • Su quoi est basé son processus de décision ? Les fondamentaux, l’analyse technique, La Macroéconomie, News trading, Event drivent etc.?
  • Quel type de coule risque-reward recherche t’il lorsque ‘il effectue un trade?
  • Qualifierait-t-il son style de systématique? Passe-t-il ses trades manuellement ou sont-ils automatisés?
  • Décrire une deal typique et son processus de décision
  • Si son système de trading est systématique, a-t-il effectué un backtest de celle-ci?
  • Quel est le montant maximal de positions qu’il s impose ? Ont elle toujours le même poids ou s’autorise-t-il des allocations plus grandes sur certaines?

  • Analyser sa performance

On l’a dit, la performance est souvent le nerf de la guerre. Et de fait, cela doit être un de vos critères les plus importants. Mais gardez en tête qu’il peut être plus intéressant et même plus rémunérateur de copier un trader qui génère des petits gains réguliers qu’un trader adeptes des « coups » (qui suggèrent une grande prise de risques par à-coups). De plus une performance doit toujours être envisagée en relation avec la volatilité de ses résultats. Il est plus qu’acceptable d’avoir un trader qui fait des résultats « faibles » (5% par an ») si l’évolution de celle-ci est linéaire..

  • Quelle a été sa performance récemment et durant les 12 mois?
  • A-t-il au moins 12 mois d’historique de performance (Track record)?
  • A la vue de son historique, est-ce un performer régulier ou un adepte des « coups »?
  • Quel type de gains a-t- il généré comparé à la volatilité de ses résultats?
  1. Gestion du risque

Il s’agit peut-être du point le plus important avec les signaux d’alertes. Comme le disait Warren Buffet en parlant de l’investissement « La première règle est de ne pas perdre, la deuxième est de ne pas oublier la première règle ». Il ne sert à rien d’avoir deux traders qui ont généré 30% si le troisième explose son compte et vous perd l’entièreté de votre mise. Tous les brokers Social Trading utilisent les CFD et donc l’utilisation d’effets de levier. Ceux-ci peuvent être très importants, une bonne connaissance de l’utilisation de ceux-ci par votre trader est donc primordiale. Il est à noter que les plateformes vous permettent de réduire ces effets de levier à un niveau plus adéquat à votre tolérance au risque (cf. partie consacrée à la gestion de l’effet de levier).

  • Quel est l’effet de levier moyen utilisé?
  • Quel est l’effet de levier maximal qu’il s’autorise ?
  • Quelle proportion maximale de son compte s’autorise-t-il à miser sur une position?
  • Ses positions sont-elles souvent corrélées (si elles sont très corrélées, cela revient à dupliquer la position initiale)?
  • Quel est sa politique de stop-loss?
  • A quelle distance sa stop-loss est elle placée en moyenne (à mettre en relation avec l’effet de levier)
  • Quel est le drawdown (perte depuis le plus haut résultat) maximum qu’il a encouru dans le passé?
  1. Les signaux d’alertes

Nous liston ici des attitudes ou des informations qui doivent attirer votre attention. Elles peuvent suggérer un passé douteux ou une proportion au risque trop grande et donc, à éviter.

  • Compte démo ou argent réel: Ce signal là sera un réel conflit car chez certains brokers, la quasi-totalité des traders utilisent des comptes démos. La logique est cependant la suivante. Toujours privilégier quelqu’un qui investit son argent en même temps que vous, et pas via un compte virtuel. Ca tombe sous le sens, si le trader n’est pas disposé à investir son argent dans sa propre stratégie, devriez-vous le faire?
  • Compte explosé dans le passé: Là encore cette option n’est pas disponible partout. Mais l’information est cruciale quand elle est à disposition. Un trader qui a, par le passé, explosé un compte (Ensemble de la mise perdue et compte fermé), sans justification plausible, est à proscrire. Cela suggère une tentative de se créer une stratégie très performante et attirer des suiveurs via une prise de risque maximale.
  • Changement soudain de stratégie ou de prise de risque: Etre un trader acclamé peut-être grisant et la surenchère est toujours un risque à surveiller. Vous devez toujours vous mettre à l’abri des traders trop en confiance ou obnubilés par le fait de maintenir leur courbe de performance. Tout trader perd un jour ou l’autre, et même beaucoup. Ce jour-là, vous souhaitez que votre trader prenne rapidement sa perte et recommence sur une page blanche. Faites donc attention aux traders qui changent soudainement de stratégie ou qui augmentent drastiquement leurs niveaux de risque quand ils perdent. Attention, doubler une position à la baisse est une stratégie fréquente, mais alors elle doit s’assortir d’une stop-loss préétablie. Le danger est un doublement ou triplement du risque sans plan de sortie établi. Cela peut indiquer une certaine perte de contrôle. Dans ce cas là, n’hésitez pas à demander son plan au trader et en son absence, vous pouvez vous-même couper votre position.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *