13 février 2014. Par Jonathan

Analyse technique : Lignes de tendance et comment les utiliser

Lignes de tendance et comment les utiliser

Passé le concept de support et résistance, nous arrivons à l’idée de ligne de tendance. La ligne de tendance est un des outils les plus simple mais aussi l’un des plus utile. Une ligne de tendance haussière est une ligne droite passant par les plus bas locaux successifs, une ligne de tendance baissière est une ligne droite passant par les sommets locaux.

ligne

Dessiner une ligne de tendance n’est pas toujours facile. Premièrement il faut une preuve d’une ligne de tendance. Pour qu’une ligne de tendance soit tracée, il faut au moins 2 points. Par exemple, pour qu’une ligne de tendance haussière soit intéressante et utilisable, il faut être sûr et certain qu’un bas local a été atteint. Il faudra donc parfois attendre que le marché reparte à la hausse après un bas local pour pouvoir l’utiliser pour former une ligne de tendance. Dans le cas contraire, le marché pourrait passer à travers ce que nous aurions identifié inexactement comme le bas local, ce qui nous aurait donné de mauvaises informations.

Avec 2 points nous n’avons qu’une tentative de ligne de tendance, pour que la ligne se confirme, elle doit être touchée une 3ème fois. Comme le montre le graphique précédent, 2 points sont nécessaires pour dessiner une ligne de tendance, mais 3 points sont nécessaires pour la confirmer.

Une fois confirmée par un 3ème point, la ligne de tendance devient utile en plusieurs façons. La ligne se prolonge avec la même inclinaison. Elle sert alors de direction au marché et agira comme support. Tant que la ligne de tendance reste valable elle est un bon indicateur pour acheter les petites corrections dans une ligne de tendance haussière. Elle sert aussi d’indicateur de tendance : un passage au travers de cette ligne indiquera la fin d’une tendance. La ligne de tendance ne sera alors plus valable.

Nous avons vu précédemment qu’une résistance une fois percée devenait un support. Il en est de même pour les lignes de tendance. Comme le montre le graphique ci-dessous, une ligne de tendance haussière deviendra une résistance une fois qu’elle est percée. C’est pour cela qu’il est toujours préférable de tracer les lignes de tendance sur un graphique jusqu’à leur maximum. Les prix seront impactés dans le futur par d’anciennes lignes de tendance qu’il est important d’avoir à l’esprit.

ligne2

 

Les lignes de tendances servent aussi à déterminer des objectifs de prix. Par exemple, une fois qu’une ligne de tendance est cassée, les prix bougeront à une distance en dessous de la ligne de tendance égale a la distance verticale parcourue de l’autre côté de la ligne de tendance (avant la cassure).

Le tunnel

Le tunnel est une variation des lignes de tendance. Il fonctionne selon le même principe mais avec deux lignes parallèles, l’une qui sert de support et l’autre de résistance

 ligne3 ligne4

Une fois identifié, un tunnel devient très utile : le support peut servir de niveau d’achat et la résistance de niveau de vente. Des traders plus agressifs pourraient même se servir de la résistance d’un tunnel haussier pour entrer dans une position short (gain si le marché baisse). Il faut néanmoins faire attention, ce genre d’opérations étant positionné contre la tendance du marché, il contient beaucoup de risques.
Comme pour une ligne de tendance, plus le tunnel a été testé (rebond sur la ligne de support et baisse sur la ligne de résistance), plus il est fort et important. Comme pour une ligne de tendance, si le marché casse une des lignes du tunnel, il devient inopérant. Si la ligne de support d’un tunnel haussier est cassée, cela signifie un changement de tendance vers un « side way » ou une tendance baissière. A l’opposé, si la ligne de tendance supérieure d’un tunnel haussier est cassée, cela signifie généralement le début d’une tendance encore plus haussière et peut constituer un bon point d’achat.

Enfin, une dernière façon d’utiliser un tunnel est pour estimer la force d’une tendance : si le cours rebondit sur la ligne inférieure d’une tendance haussière, mais ne remonte par jusqu’à la ligne supérieure (point rouge du graphique), cela signifie généralement que le tunnel s’essouffle et peut laisser présager un cassage imminent de la ligne inferieure.

ligne6

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *