13 février 2014. Par Jonathan

Analyse technique: Qu’est ce qu’une tendance?

Les tendances sont des éléments majeurs de l’analyse technique. On entend souvent certains adages comme : « Toujours suivre la tendance » ou encore « ne jamais prendre la tendance à revers ». Nous allons donc expliquer le concept de tendance et comment l’utiliser. Pour faire simple, une tendance est la direction du marché. Mais comme aucun marché ne monte ou ne descend en ligne droite, nous devons être plus précis. Le marché monte ou descend avec des hauts et des bas locaux. C’est la direction générale de l’ensemble de ces hauts et bas locaux qui fait la tendance.

tendance1

 

 

 

 

 

 

tendance2

 

 

 

 

 

 

 

tendance3

 

 

 

 

 

 

 

Une tendance a 3 directions :

Comme l’illustre l’exemple précédent, une tendance peut être soit haussière, soit baissière ou « side way » (sans tendance claire). Une tendance « side way » montre une période de stabilité des prix durant laquelle les forces de l’offre et de la demande s’équilibrent.

La plupart des outils d’analyse techniques sont faits pour identifier et évoluer dans des marchés avec une tendance. Ils sont généralement très peu efficaces dans des marchés sans tendances. C’est d’ailleurs pendant ces périodes que les traders purement techniques font des pertes. Le problème dans ces cas-là ne provient pas des outils techniques, mais plutôt du trader qui essaye d’appliquer ces outils dans un marché non adapté. En cas de marché sans tendance il est préférable de ne pas utiliser ces outils et de rester en dehors du marché.

Une tendance a 3 dimensions :

En plus d’avoir 3 directions, une tendance a aussi 3 dimensions : une tendance peut être majeure, intermédiaire ou court terme. D’une certaine façon, les marchés sont une accumulation infinie de tendances, des tendances supers courtes aux tendances de plusieurs décennies. Mais les techniciens se limitent généralement à ces 3 dimensions. Ces dimensions étant subjectives à chaque analyste, il existe quelques ambiguïtés quant à la définition exacte de ces dimensions. Généralement une tendance majeure est une tendance de plus d’une année, une tendance intermédiaire est comprise entre 3 semaines et 3 mois alors qu’une tendance court terme va durer moins de 2 semaines.

Chaque tendance devient une partie d’une grosse tendance. Dans un marché avec une tendance majeure haussière il arrive souvent que le marché marque une pause. Cela donne parfois lieu à des tendances intermédiaires ou court terme baissières au sein de la tendance majeure haussière.

tendance4

 

Par exemple, le graphe ci-dessus indique le prix de l’or depuis 2008. On aperçoit clairement la tendance majeure haussière de 2009 à 2011 (en vert), avec des tendances baissières intermédiaires (en rouge pâle).

En général, les stratégies basées sur le suivi de tendance se basent sur les tendances intermédiaires. Les tendances court terme servent alors principalement d’outils pour « timer » le marché (trouver le meilleur point d’entrée ou de sortie).

Supports et Résistances :

Nous venons d’expliquer qu’une tendance évoluait avec des sommets et des bas locaux. Ces sommets et ces bas locaux traduisent le concept de support et de résistance :

Un bas local s’appelle support alors qu’un sommet local est nommé résistance. Comme le montre le graphique, un support est un niveau sur lequel le cours stoppe sa descente et rebondit alors qu’une résistance est un niveau ou le cours stoppe sa hausse et diminue légèrement.

tendance6

 

Dans une tendance haussière, les résistances représentent des niveaux de pause qui seront dépassés à la hausse dans le futur. Il en est de même dans une tendance baissière ou ces niveaux de pause sont ensuite dépassés à la baisse. La compréhension du système de support et de résistance est importante dans l’identification des tendances. Pour qu’une tendance haussière continue, chaque plus bas local (support) doit être au-dessus de son précédent et chaque plus haut local (résistance) doit être plus haut que son précédent. Si ce n’est pas le cas, la tendance disparait. Un plus bas local qui se situe trop proche de la résistance précédente indique que la tendance approche probablement de sa fin. Cela peut également indiquer le début d’une période sans tendance (tendance « side way »).

Jusqu’ici, nous avons défini un support comme un ancien plus bas local et une résistance comme un ancien plus haut local. Mais cela n’est pas toujours le cas, les supports et résistances sont réversibles. Cela signifie que si une résistance est dépassée elle se transforme alors en support. Il en est de même pour les supports qui se transforment en résistances une fois dépassés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *