11 février 2014. Par Jonathan

Analyse technique : Qu’est ce que c’est?

Qu’est ce que c’est?

L’analyse technique est une discipline qui a pour but de prédire les évolutions futures des prix d’actifs financiers en analysant leurs mouvements passés. Comme en météorologie, l’analyse technique ne prétend pas déterminer avec certitude le futur, mais cherche à identifier la direction des prix la plus probable. Ses principaux outils sont l’analyse graphique et l’analyse quantitative des prix, volumes et positions ouvertes.

1.Analyse Technique_Introduction

 

L’analyse technique s’applique aussi bien aux actions, indices, matières premières, futures ou n’importe quel instrument financier traité publiquement et influencé par des forces d’offre et de demande. L’horizon de temps utilisé peut, quant à lui, varier grandement allant des quelques minutes é plusieurs décennies.

Les bases de l’analyse technique

L’analyse technique est née au début du XXe siécle avec la « théorie de Dow » qui fut le précurseur dans ce domaine et établit les fondations de l’analyse technique moderne. Celle-ci est un assemblage de principes rédigés par Charles Dow dont les trois principaux piliers sont:

  • Les prix intègrent toutes les informations : Similaire à la théorie d’efficience des marchés, l’analyse technique suppose que les prix reflètent l’ensemble des informations disponibles et donc que le prix actuel reflète sa vraie valeur. Les prix devraient donc contenir l’ensemble de l’information nécessaire pour juger l’opinion du marché et pour émettre des hypothèses sur les évolutions de prix futures.
  • Les mouvements de prix ne sont pas aléatoires. Ceux-ci peuvent suivre des tendances, s’arrêter à des niveaux symboliques ou alors se trouver dans des zones d’indécision. Mais tout n’est pas régi par l’aléatoire.
  • « Comment » importe plus que « pourquoi »: Les analystes techniques se soucient peu des raisons de l’évolution des prix, seuls le prix actuel et les évolutions passées comptent pour la prédiction des prix futurs.

De nos jours, les adeptes de cette discipline sont moins dogmatiques et reconnaissent l’influence que l’analyse fondamentale ou macroéconomique peuvent avoir. Ceux-ci sont néanmoins utilisés uniquement pour effectuer certains choix ou compléter des analyses. L’analyse technique considère donc que le marché est 80% psychologique et 20% fondamental, alors que l’analyse fondamentale supposera l’inverse.

Ajoutons également que même si celle-ci utilise des principes universels, il s’agit plus d’un art que d’une science, et donc sujet à interprétation. Sa flexibilité permettra néanmoins de l’adapter au style individuel de chaque investisseur et peut se transformer, quand celle-ci est maitrisée, en un atout de choix.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *